Bienvenue sur le site du Vallée Montmorency Triathlon

01/08/2017

L'Iroman de Nice : le CR d'Emilien

posté à 20h44 dans "Résultats"

ils étaient 4 au départ de l'Ironman de Nice et 4 Finishers svp !!!
Cocoche (sur une jambe et un 1/2 mollet), Emilien, Yann et Manu (les 3 novices sur la distance).

merci Emilien pour ce CR :
Voilà, premier Iron terminé pour moi, Manu et Yann.

Arrivés le jeudi soir, nous avons pu profiter de l’ambiance d'avant course qui nous permet de vraiment ressentir que l’on participe à un petit évènement, qui ne reste bien sûr qu’un défi personnel. Se balader dans le village d’exposants (mon dieu, les prix d’enf--rés), retirer les dossards, visiter les zones de transitions, dépôt des affaires … tout ça met un peu la pression mais permettra aussi d’évacuer le stress de l’avant-départ. Le vendredi soir, nous sommes conviés à la pasta party : bonne ambiance, bonne bouffe …

Le jour J :
Tout avait bien commencé : départ un peu après 6h30 dans une eau calme et belle dès que l’on se retrouve à 50m du rivage. Le départ en rolling start est génial, ça permet de partir tranquille et de poser sa nage : ce fut mon premier tri où j’ai pu enfin respirer en 3 temps. Le seul léger point négatif de cette première épreuve, l’orientation, le soleil levant empêchant d’apercevoir les bouées sur une bonne moitié du parcours.

Bilan de la nat : 1h11 à la montre pour moi, 1h12 pour Manu, 1h06 pour Yann et 1h28 pour Cocoche.

Transition tout en lenteur, je ne suis pas venu là pour chercher un slot ^^ : j’enlève entièrement ma combi avant de prendre la douche sur la plage, je me sèche pour me tartiner de crème solaire, je me change (j’ai décidé de mettre un cuissard pour éviter les douleurs et un haut de cycliste pour éviter les coups de soleil) et c'est parti. Le début du vélo, tout va bien, pas de vent ça roule bien. La première partie jusqu’aux gorges du loup (50eme) est très agréable. Puis vient le col de l’ècre par Gourdon, assez long mais sans gros pourcentage. Arrivé en haut je prends mon ravito perso (recharge d’eau de coco) et le vent fait son apparition, qui sera globalement de face jusqu’au 90eme ainsi que sur les 30 derniers kil. Je commence à être fatigué, étonnamment tôt. Un peu avant Coursegoules, en allant vers le col de Vence, je suis même assez entamé. La cap va être difficile, surtout que j'ai très peu couru cette année, 220kil depuis janvier. Heureusement que la fin du vélo est descendante. Je me fais doubler beaucoup trop souvent sur le dernier tiers du parcours, les 15 derniers se feront tout en douceur.

Au final je termine à une vitesse proche de celle obtenue lors de la reco d'il y a 20 jours, avec 3 pauvres barres en poche et alors qu’on avait fait la marmotte deux jours avant. Bref, déçu de mon temps et des sensations.

Les temps à vélo: moi 6h35, Yann 6h14, Manu 5h54, cocoche 6h08



Transition 2 : je me change, un peu de crème et let's go. Y'a de l’ambiance, pas mal de gens soutiennent les athlètes, c'est très agréable. Le soleil est aussi bien présent (autour de 32 - 33 degrés).

Je pars à 6 au kil, ça me paraît correct mais très vite je monte à 7 au kil puis 8 et 9. Je craque dès le 9eme kil, je n'arrive pas à m’alimenter. Je me sens écœuré avec des crampes au bide, aux abdos … je sens que je vais vomir si je ne marche pas. Pendant les 30 premiers kil je ne mange presque pas mais je bois le strict minimum. J'arrive peu à peu à me sentir mieux mais n'ose pas manger. Ça va être dur de finir sans marcher sur les 12 derniers kil.

Les temps de mes 3 premiers tours : 1h15, 1h32, 1h29.

Et puis je croise Lorenzo qui était là en tant que spectateur. Il voit que je ne vais pas bien, me dit que je suis tout blanc. Il court à côté de moi pas moins de 10km, me donne des conseils et m’incite à manger, me parle de tout et de rien pour oublier ce qu'il me reste à faire. Je l’écoute et après 15min me sens mieux. J'arrive à accélérer sur les dix derniers kil, à passer de temps en temps sous les 6min/kil pauses comprises et à ne plus trop courir par intermittence (mais je continue à prendre mon temps dans les ravito, à passer sous les douches et manger des morceaux de bananes).

Je fais mon dernier tour en 1h07. Grâce à Lorenzo, la souffrance aura été raccourcie de 30-35min. La dernière ligne droite est incroyable, énormément de ferveur, c’est intense. Je passe la ligne, les larmes aux yeux arrivent instantanément.

J'ai quand même bien savouré cette arrivée, en grande partie grâce à Lorenzo, qui m’a permis de bien finir (je pense que c’est important pour apprécier les premières minutes qui suivent l'arrivée), de détacher mon esprit de la souffrance pour vivre l'instant. Merci beaucoup à toi Lorenzo, une bonne fin pour mon premier Iron.

Marathon : moi 5h23, cocoche 4h51, Manu 4h03, Yann 4h36

Iron : Manu 11h21, Yann 12h16, cocoche 12h39, moi 13h27.

BILAN : le parcours vélo est topissime, la natation est parfaite, le parcours cap est bien mieux que prévu grâce aux spectateurs assez nombreux qui te donnent du mental. Une fois qu'on a le dernier bracelet jaune indiquant qu'on est dans le dernier tour, les encouragements sont encore plus nombreux. Le plus dur c’est de voir cette mer bleue sur toute la longueur … mon seul souhait était de plonger dedans et d’y rester 20min.

Mon gros problème c'est l’alimentation comme à l’Alpe l'an dernier, je suis écœuré, j’arrête de manger, je me mets en hypo et je n’ose pas me ré-alimenter par la suite. Il va me falloir encore quelques temps pour maîtriser ce paramètre limitant qui m’empêche d’apprécier pleinement l’après-course.

Sur le moment je me dis que c'est peut-être le premier mais aussi le dernier iron. Trop souffert, plus que prévu (la photo en atteste) … mais ça fait 3 jours que Nice est passé et j’aimerai déjà en refaire un plus 'maîtrisé'. Nice 2018 ?

Emilien

 


Autre news:
01/10/2017 : La coupe de France des Clubs à l'Aiguillon sur Mer
27/09/2017 : Les kids ouvent la saison par un podium !
25/09/2017 : la finale duathlon D3 à Noyon : l'équipe du VMT monte en D2
21/09/2017 : Triathlon de Vernon L par équipe en CML
17/09/2017 : L’EVERGREEN : la course de l’extrême et Week-End gastronomique
31/08/2017 : IRONMAN de Vichy : le récit de Thibault
29/08/2017 : IM et Half de Vichy : le récit de Gaétan
23/07/2017 : La 1/2 Finale Championnats de France des clubs D3
21/07/2017 : L'étape du Tour 2017 de Stéphane – Briançon / Col de l’Izoard
11/07/2017 : Adhésions 2018


» Consulter les archives

RSS