Bienvenue sur le site du Vallée Montmorency Triathlon

30/06/2016

Xterra Switzerland 2016

posté à 09h04 dans "News"

L’appel du coach avait eu son effet puisque 27 athlètes s’étaient inscrits pour participer à cette épreuve du calendrier européen Xterra dont les distances étaient les suivantes : 1500m de natation, 25 kms de vtt et 8 kms de trail.
Au-delà du fait que l’épreuve ait été également labellisée championnat européen de cross triathlon en plus du label Xterra, les distances ont été rallongées : 1500m natation, 36 kms de vtt et 10 kms de trail.

Au final, seuls 17 VMTs étaient présents le we dernier dans la Vallée de Joux : la majeure partie était novice, d’autres en avaient déjà faits et certains pouvaient espérer la qualification pour les championnats du monde à Mauï.

Nous sommes tous arrivés la veille pour ne pas être speed le lendemain et certains ont même pu repérer le parcours VTT pour se rassurer : il s’agit d’une boucle de 18 kms d’environ 300D+ à faire 2 fois le jour de la course. Les novices reviennent donc rassurés car le terrain est technique, sec mais praticable avec des portions de bitume…Seulement, pendant la nuit, nous avons tous entendu les orages, les éclairs, la pluie et les grêlons tomber ayant pour conséquence de rendre le terrain très boueux et très gras. Malgré tout l’ambiance au petit déjeuner est très bonne avec de belles parties de rigolade et de bons fous rires.

Jour J :
La matinée est consacrée à retirer les dossards, préparer les vélos, se préparer psychologiquement à affronter la boue et renforcer son mental face aux gros nuages noirs qui se profilent. Charles s’occupe de la logistique et emmène nos sacs jusqu’au départ. Nous faisons les 5 kms en vtt pour se mettre en jambe.

Le site est sympa, très nature et ce n’est pas la grosse artillerie IM, bien au contraire (c’est même un peu succinct à notre goût). On pose nos VTTs, on s’échauffe et on part gouter l’eau (16°c) avant de se mettre sur la ligne. Les visages se tendent, le ciel s’assombrit encore plus et paf le départ est donné pour les élites hommes puis les élites femmes et enfin le reste des concurrents 5' après.

Pas d’australienne au programme, un semblant d’aller-retour où on voit mal les bouées mais il y a bien 1500m et des grosses gouttes de pluie qui se confondent avec les éclaboussures de nos mouvements. A la sortie, je vois devant mes yeux Cécile puis Orélie et on rejoint Guillaume qui prend son temps dans le parc à vélos…En sortie de T1, je double Cécile puis à la fin de la 1ère côte, elle me double en danseuse et là dans l’effort, je ne peux sortir un mot mais je me dis : « ouah elle est trop forte Cécile»….
Le terrain est très très gras, ça glisse de partout même sur le plat. En tant que vttiste, je trouve les bonnes trajectoires, je trouve l’équilibre là où d’autres tombent ce qui me fait gagner pas mal de places. Je double Cécile, Antoine, Olivier Houée puis Olivier Demarine et rencontre Nico Le Dizes à contre sens : il vient de tomber lourdement dans une descente et abandonne, merde l’espoir d’aller à Mauï s’envole !!

Je découvre l’ensemble de la 1ère boucle et me dis qu’on va y laisser des plumes pour le trail. La boue a rendu la course très exigeante et très technique ce qui n’est pas pour me déplaire mais je serai le seul du groupe à vraiment prendre mon pied sur la partie VTT. Sur la fin du parcours, la lucidité n’est plus là et à la moindre racine ou devers, la chute n’est pas loin…

Je pose le vtt et m’aperçois qu’il y a moins de vélos qu’en Belgique il y a 15 jours, c’est plutôt bon signe…N’ayant pas couru depuis 3 mois, je ne m’attends pas à une perf mais je veux juste finir sans réanimer la blessure de la hanche. En quittant le parc, j’entends le speaker annoncé l’arrivée de Ruben RUZAFA, winner de l’édition 2016 en 2h47, impressionnant !
Le trail de 10 kms est composé de 2 boucles de 5 autour du lac dans lequel on a nagé avec une butte à monter et descendre 2 fois. Le début de la cap se fait dans l’herbe détrempée et ça fait splash spash à chaque foulée. Après le 1er km, on entame un sentier sympa en bord de lac avec des virages, quelques marches puis on arrive au pied de la bosse : un mur détrempé en devers où il faut s’accrocher aux arbres pour passer. Etant pas si mal classé, les concurrents me doublent en courant alors que marcher pour moi est déjà un sacré effort, ça calme. Ça se poursuit par une clairière détrempée elle aussi, assez chaotique car parsemée de trous. La descente s’amorce avec un passage sur l’herbe mouillée où je ne peux éviter la glissade sur les fesses à chaque tour. Enfin le dernier km est plat mais dans la boue. Cette cap est à faire deux fois, hihaaaaaa.
Je me sens seul sur le trail car aucun VMT ne me rattrape à part Stéphane DOUSPIS que je ne peux accrocher à 2 kms de l’arrivée. Quelle belle gestion de l’effort avec un trail en moins d’1h, bravo !!!

A l’arrivée je constate que Nico, Olivier H, Lorenzo sont changés…et quelques minutes plus tard, ce sont notamment Cédric, Estelle, Orélie, Lucas, Julie qui arrivent après la barrière horaire : ils ne sont pas autorisés à partir sur le trail. C’est tout simplement scandaleux car cette barrière horaire limitée à 4h (nat+ vtt) n’avait pas été annoncée lors du briefing. Les copains sont furieux et déçus !

Résultats : sur les 17 VMTs au départ, seuls 8 sont finishers. Beaucoup sont déçus de ne pas avoir pu finir, perso je suis content de ma course mais on est tous super heureux pour Maxence LEJEUNE qui termine 1er de sa catégorie d’âge et gagne son slot pour les Championnats du Monde à Mauï le 23/10/2016. Il rejoindra Christopher DUPRE, déjà qualifié dans la tranche d’âge 25-29 ans, immense respect les gars !!

C’est donc une édition bien particulière, très grasse, très boueuse qui a mis les concurrents et le matériel à rude épreuve. Néanmoins, pour en avoir 5 au compteur, les Xterras ne sont pas des courses faciles : cela demande de la technicité et juste 2h par ci par là de vtt ne suffisent pas.
On retiendra également un we de bonne humeur entre potes, des bonnes parties de rigolades, un gite très sympa (merci Orélie), un rhum excellent (merci Cédric), un road trip bien sportif (merci Guillaume), une logistique nickel (merci Charles), une bonne humeur et un état d’esprit commun génial, bref un super we à renouveler dès que possible !!!!
Loic.

 


Autre news:
17/10/2018 : Coupe de France Duathlon : le VMT 33ième
24/09/2018 : Triathlon de Vernon : le VMT 1ere équipe mixte
17/09/2018 : Le Pot d'accueil du VMT se tiendra Vendredi 21/09
04/09/2018 : Les résultats de Vichy et le récit de Barbara
30/08/2018 : RENTRÉE SPORTIVE 2018-2019
19/07/2018 : Bienvenue chez la famille duathlon !
26/06/2018 : Deauville : Barbara sur la plus haute marche du podium
17/05/2018 : Ironman 70.3 d'Aix en Provence : Gaëtan 1ier groupe d’age
07/05/2018 : TVO : Barbara 2Ième master
07/05/2018 : D2 duathlon : le VMT 9ième de manche Vendéenne


» Consulter les archives

RSS