Bienvenue sur le site du Vallée Montmorency Triathlon

26/07/2014

Les 'France' de Lucile Q.

posté à 14h40 dans "News"

Bravo à elle et à tous les participants.

Mes Championnat de France d'Aquathlon 2014 !

"Après un programme d’entraînement intensif (2 entraînements/jours) proposé par Gwen pendant 2 semaines, souvent coachée par Antoine et accompagnée par Lisa, ma motivation était à son comble! Je préparais mes 1ers championnats de France avec enthousiasme et fierté.

C'est donc en ce samedi 19 juillet sous une chaleur accablante que j'allais participer à ces championnats de France.

Lors de l'échauffement, quoique légèrement stressée par l'enjeu, j'étais plutôt sereine et très motivée. La préparation dans le parc fut impeccable et parfait dans la mesure où je m'étais appliquée à bien placer chaque élément.

Lors du départ, nous étions énormément de filles sous pression et il fallut se faire une place. Je n'étais sûrement pas assez prête, car le temps d'échauffement fut restreint, nous fûmes pris de court par le temps. Le sprint de départ me fît l'effet d'un coupe-gorge, mais lors des 200 premiers mètres, j'étais encore dans les pieds et pas seule... Puis, je me suis peu à peu détachée du peloton à cause de mon niveau critique en natation qui, me semble-t-il n'a apparemment pas beaucoup augmenté, même avec les 2 dernières semaines intensives... Je restais dernière ex-æquo avec une autre concurrente qui avait environ le même rythme de nage que moi. Puis je décidais de ne pas lâcher mon dernier espoir d'avoir des pieds, j'accélérais pour ne pas me laisser distancer. Pour ce faire, j'accélérais mes battements de jambes et d'un coup, comme un élastique qui se rétracte, une crampe m'immobilisa directement la jambe. Je continuais en compensant avec la jambe gauche, les battements absents de la jambe droite.

Je continuais jusqu'à tourner après la bouée, toujours côte-à-côte avec la même concurrente qui nageais à côté de moi. Comme nous n'avions pas pris le bon chemin, nous dûmes faire demi-tour, ce qui creusa encore un peu plus l'écart que nous avions avec les autres triathlètes.

À la sortie de l'eau, dès que je mis le pied à terre et que je commençais à courir, la crampe repris de plus belle avec la course à pied. Je me fis quand même dépassée et commençais la deuxième partie de la course avec le vélo-balais.

Le premier tour de cap fut légèrement déstabilisant car c'était la première fois que je me retrouvais dernière à une course. Puis, malgré tous les encouragements, je ralentissais dangereusement mais je me forçais tant bien que mal à accélérer même dans les côtes. Je commençais à étouffer, et respirer difficilement. Pendant un instant, vers la fin du premier tour, j'arrivais de nouveau à contrôler ma respiration afin qu'elle ne s'emballe pas. Je finissais tout de même en accélérant, ce Championnat de France, en essayant de réguler ma respiration.

Cette expérience, aussi désagréable soit elle, m'a permis de me rende compte de mon niveau à l'échelle nationale, et même si ce n'est pas forcément la course rêvée, et espérée, j'ai essayé de me faire plaisir et c'est la raison principale pour laquelle je fais du sport!"

Lucile.

 


Autre news:
20/03/2020 : Séances confinement CROSSLIFT
16/03/2020 : COVID-19 entraînements sont annulés sur une période indéterminée
25/02/2020 : Le Duathlon de Soisy : 1 Mars 2020
02/01/2020 : Assemblée Générale VMT 2020
29/11/2019 : La prochaine édition du TriEnghien : 17 mai 2020
27/09/2019 : Pot de rentrée le vendredi 27 septembre à 19h30
23/08/2019 : RENTRÉE SPORTIVE 2019-2020
19/06/2019 : Le VMT en force à l'Ironman 70.3 des Sables d'Olonne
29/05/2019 : Triathlon M de Pont-Audemer
16/05/2019 : Triathlon Enghien Val d'Oise - 19 Mai 2019


» Consulter les archives

RSS