Bienvenue sur le site du Vallée Montmorency Triathlon

14/07/2012

L’Xterra France 2012 ou l’aventure d’une qualification impossible…

posté à 14h51 dans "Résultats"

Merci à Loïc pour ce récit. La saga familiale continue, et ce n’est pas fini à mon avis.
Bravo au fils et..au père !
David.

« Ce dimanche 8 juillet avait lieu la 3ème édition de l’Xterra France dans les Vosges, manche comptant pour la qualification des championnats du monde à Maui à Hawaï. Mon père et moi étions inscrits sur le grand format dont les distances étaient : 1500m dans le lac de Longemer, 39 kms de vtt dans le massif vosgien (1300 D+) et 9 kms de trail (320 D+).

Adeptes du vtt, notre objectif commun est de se faire plaisir sur cette épreuve réputée magnifique mais difficile. Pour mon père, il y a cependant un petit espoir de qualification pour Hawaï car l’an dernier, ils étaient deux dans sa catégorie pour un qualifiable. Cette année, au retrait des dossards, ils sont 5 inscrits et 4 au départ…

Lors du briefing, l’organisation annonce un temps limite de 4h30 pour le dépôt du vtt dans le parc…pas cool car la météo annoncée est très pluvieuse. Et ça se confirme : il pleuvra des trombes d’eau toute la nuit jusqu’au matin 9h…
Après quelques retours d’impressions des concurrents du circuit découverte le matin, on s’attend au pire et on espère que la barrière horaire ne sera pas trop juste. On s’élance donc avec ce mélange d’anxiété et de confiance car on n’est cependant pas novice en vtt.

14h00 : départ dans une eau claire à 18°c. Aucun coup, des sensations très agréables pour tous les deux. 25’30 et 30’30 respectivement….pas sûr qu’il y avait totalement 1500m ! Puis le plat de résistance arrive. Il s’agit de 2 boucles de 19,5 kms chacune formant un aller-retour. Le circuit est très exigeant car très pentu. Mais c’est bien la boue qui va changer la donne. Un triathlète du coin (ayant fait le même temps vtt que moi) me dira après qu’il avait fait le parcours 17 fois en entrainement et que le jour de la course, il aura mis 1h de plus à cause de la boue. On met le pied à terre dans les côtes car c’est impossible de passer à vélo. Je boucle mon 1er tour en 1h37, je pense à mon père pour qui ça doit être dur….le 2ème tour sera plus hard car mes 3 derniers pignons ne passent pas, m’obligeant à passer en force et plus causant 3 déraillements…grrrrr !!! Les côtes sont toujours aussi difficiles et les descentes un réel plaisir. Je prends mon pied dans ces singles relativement secs, plus de 50 km/h, ça envoie !
Je boucle le 2ème tour en 1h50 bien content d’en finir car c’était très dur. Je commence le trail après 4h00 d’effort en me disant que la barrière horaire des 4h30 pour mon père sera difficile à passer. Réel débutant en trail, je ne sais pas à quoi m’attendre mais je ne doute pas de la difficulté de l’épreuve. On commence par une grosse côte de 500m suivie de petits sentiers. Je suis cuit, j’ai mal aux jambes mais je veux finir en moins de 5h. Le circuit de 4,5 km est à faire 2 fois avec un passage devant le parc à vélos où je ne vois pas le Giant noir que j’aimerai voir…aie aie aie.

1er tour effectué en 28 mn, les 5h devraient le faire mais que les descentes font mal aux cuisses ; et en effet, je boucle mon Xterra en 4h59’05, ouf !! Ma 1ère réaction est de demander s’ils ont maintenu la barrière horaire à 4h30. Un arbitre me dit qu’ils ont laissé 15 mn supplémentaire à cause de la boue. Je bois deux cocas et m’empresse de retourner au parc à vélos : yes le Giant est là, je suis super content, c’est bon signe mon père est arrivé ! Mais d’un coup, j’aperçois les chaussures de trail rouges dans le sac, eh merde il n’a pas pu partir en cap. Je tourne la tête à droite vers mon vélo et je vois mon père, les bras ballants, déçu de s’être fait arrêté pour 5 mn….ah les boules !!!!!! Que c’est rageant pour si peu de temps, grrrrr !!!!! Je ne sais pas comment le consoler…sauf en lui disant que le trail était aussi dur que le vtt.

Au final, sur 670 partants, il y aura 525 classés soit environ 25 DSQ et 120 DNF à cause de la barrière horaire….ça fait beaucoup !
Conclusion : une très belle épreuve, très exigeante pour laquelle 1h de vtt par ci par là ne suffisent pas. Perso, je finis 299/670 et mon père était 2ème de sa catégorie mais loin derrière le qualifié, un néerlandais, qui finit en 5h13 à 61 ans ! Bravo Monsieur !

Pour info, le 1er gagne en 3h17 soit 20 mn de plus que les 2 années précédentes. Et Catherine GANCE du CNP est qualifiée pour Maui en 5h09. »
Loïc.

Voir les photos de Loïc

 

Voir les résultats


Autre news:
15/12/2017 : Le Bike & Run de Franconville : podium 100% VMT
20/11/2017 : plus de 40 VMTs à la Ronde d'Ermont !!!
01/10/2017 : La coupe de France des Clubs à l'Aiguillon sur Mer
27/09/2017 : Les kids ouvent la saison par un podium !
25/09/2017 : la finale duathlon D3 à Noyon : l'équipe du VMT monte en D2
21/09/2017 : Triathlon de Vernon L par équipe en CML
17/09/2017 : L’EVERGREEN : la course de l’extrême et Week-End gastronomique
31/08/2017 : IRONMAN de Vichy : le récit de Thibault
29/08/2017 : IM et Half de Vichy : le récit de Gaétan
01/08/2017 : L'Iroman de Nice : le CR d'Emilien


» Consulter les archives

RSS