Bienvenue sur le site du Vallée Montmorency Triathlon

21/05/2012

Ironman du Texas : Tous Finishers et une qualif pour Hawaï

posté à 03h50 dans "Résultats"

Bravo à nos finishers au Texas :

Cédric Simoneau = 10H17 - 3ème dans son GA et qualifié pour Hawaï !!!
Pascal Cochard = 10h42 -16ème dans son GA
Eric Rochier = 12h12 -101ème dans son GA
jérôme Durand = 13h03 -176ème dans son GA

Voici le récit de Pascal :

"Chuck Norris ne fait pas d'Ironman !!!"

4 jours aux Etats Unis cela passe très vite. Nous voilà arrivés Eric, Jérôme et moi-même, J-3, le mercredi après-midi, les formalités douanières passées et la voiture de location récupérées nous voilà parti pour les Woodland, enfin après avoir cherché un petit peu. Nous retrouvons Cédric, sur place depuis 8 jours, dîner, montage des vélos et au lit.

J-2 le matin, nous allons voir le site en vélo puis petite séance de natation suivie de la récupération des dossards, il fait chaud. Repos l'après-midi pendant que Cédric va récupérer l’électron libre de l'équipe, Vincent, à l'aéroport. Le soir petite pasta partie, pour à vue de nez 7000 personnes, intime quoi...

J-1, reconnaissance de la natation le matin, l'eau est à 26° donc pas de combinaison, mais port de la puce obligatoire, courses au super marché, dépose des vélos et des sacs l'après-midi, la dernière limite était à 15h00, à 14h08 Cédric collait ses boyaux, mes sacs de transition n’étaient pas prêts j'ai égaré ma puce, la pression commence à monter, il fait toujours chaud. Je retrouve ma puce dans un endroit improbable, dernières préparations et au lit.

Jour J on y est, petit déjeuner et c'est parti. Dernières vérifications au parc à vélo, et transhumance vers le départ de la natation à un bon kilomètre il est 6h30. Marquage, on enfile nos swimsuits, 6h50 les pros partent. On se met à l'eau à notre tour, 1 minutes, je ne comprends rien à ce que dit le speaker, mais cela doit être bien car les spectateurs poussent des cris.
Coup de canon, la machine à laver se met en marche, j'ai dû choisir le programme long car l'essorage je le trouve longuet !!!

J'ai dû changer de sport, pendant 1 kilomètre c'est de l'ultimate fight, et ça se calme jusqu'à la première bouée, demi-tour, on s'est tous regroupé et le combat recommence, je me fais arracher les lunettes pour la troisième fois (j'ai encore des griffures sur les mollets et les cuisses), on remonte vers le départ et au bout de 2,8 kilomètres, on tourne à droite dans un canal, on doit ressembler à un banc de saumons remontant la rivière, 300 mètres de la sortie, je cale, je me dis que je vais faire un temps lamentable, enfin on sort, je regarde ma montre 1h27, je m'attendais à pire.

Je récupère mon sac entre dans la tente pour me changer, ça doit être le premier jour des soldes!!! il y a du monde partout, je reste debout vide mon sac, je mets mon casque, mes lunettes, mes manchettes dans la tri fonction à gauche, le sac de ravitaillement à droite, range la swimsuit dans le sac et c'est parti, quelques coups d'épaules pour traverser la tente, je ne sais même plus où j'ai laissé le sac en y repensant, je prends mon vélo et cours vers la sortie, je me chausse au dernier moment car je ne veux pas abîmer mes cales. Enfin les premiers tours de roues, j'attache les chaussures et met le ravitaillement dans les poches, c'est parti, je remonte tout de suite de nombreux concurrents et là j'ai un flash, tiens ils ont un dossard !!! Et oui j'ai oublié de mettre ma ceinture porte dossard dans le sac de transition, je l'ai laissé dans le morning bag, quel c... Je réfléchis, tant pis j'ai mon dossard de secours dans le prochain sac, on verra, je roule.

Kilometre 5, je double Choco ??? Mais qu'est-ce qu'il fait là ? Deux mots, on s'encourage, et c'est reparti, je roule bien, à chaque ravitaillement je prends un gel, une bouteille d'eau, une bouteille de produit isotonique, tout va bien, enfin presque car mon kit de réparation s'est détaché... Journée de m... Pas un arbitre ne me fait une réflexion pour mon dossard, pourtant il y en a car à chaque pénalty box il y a du monde, « il tombe plus de cartons que d'eau dans la région aujourd'hui !!! ». Kilomètre 90, je rentre sur Eric, cela va toujours bien, le retour est un peu plus dur. Je suis dans le rythme prévu, juste une douleur dans le pied droit. 5H10 le vélo se termine, un ‘volonteer’ me prend mon vélo, les premières foulées sont raides, j'attrape mon sac au vol et fait une halte aux toilettes !!! Il y a des petits plaisirs qu'on ne doit pas laisser passer !!! J'entre dans la tente, « tiens les soldes sont finis !!!», Un volonteer m'accompagne, je m'assois vide mon sac, enfile mes chaussures et récupère mon dossard, ma casquette, je me lève, le volonteer s'occupe de ranger, « il devrait passer chez moi celui-là !!!», sort de la tente et quatre jeunes filles se jettent sur moi, l'effet Axe ? Non, l'effet crème solaire !!! Quelle efficacité.

Je déclenche ma montre et c'est reparti pour 3 tours, il fait très chaud, mais très très chaud 95°F (je vous laisse faire la conversion), les premiers kilomètres ( je ne vais pas vous les compter en miles) se passent bien car quand je regarde ma montre je suis en 5 minutes au kilomètre de moyenne, par contre mes pulsations cardiaques sont trop hautes, c'est le deuxième effet du soleil après les brûlures. Je ralentis, soyons sage, à chaque ravitaillement, je prends le plus de verre possible, je bois, m'arrose, me glace, et oui il y a des verres de glaçons et j'essaye de manger quelque chose de différent à chaque fois pour ne pas m’écœurer, cela me jouera un tour car on me proposera un bâtonnet de bois avec quelque chose que je prends pour de la glace et c'est de la vaseline !!! Ce n'est pas le même goût je vous assure !!!

Le premier tour se passe bien, je ne regarde plus que les pulsations, qui sont revenues à la normale, le deuxième aussi, quoi que je profite encore plus des ravitaillements, je croise Cédric qui est de l'autre côté du canal. Le troisième tour serra terrible, je suis cuit, j'ai des crampes même dans les bras, heureusement qu'il y a les encouragements des spectateurs, ce sont des centaines de « good job » qui m'accompagne, les américains sont des fans de sport spectacle, j'ai beaucoup de mal à m'alimenter, plus rien ne passe mais cela se termine, je retire ma ceinture cardiaque, la resserre, et m'en sers de porte-dossard pour l'arrivée que je franchis en 10h42'52.

Là une volonteer s'occupe de moi me donne une bouteille d'eau, ma médaille, tee-shirt finisher, casquette, m’emmène à la photo, et ensuite sur l'aire de récupération ou je retrouve Vincent et Cédric déjà arrivés. Massage d'une demi-heure, il y a au moins cinquante masseurs. Eric et Jérôme arriveront plus tard après être passés par la case infirmerie.

C'est le moment de se raconter nos courses et nos anecdotes, quel bon moment... dont une qui m'a marqué pendant le marathon, une pancarte avec comme mention « Chuck Norris ne fait pas d'Ironman », à ce moment-là, je m'étais dit qu'il avait bien raison.
Le retour au motel sera épique, outre les dizaines de « congratulation » des personnes croisées, pour ne pas s'entasser dans la voiture, Eric et moi décidons de rentrer en vélo, quelle erreur, on se perd et nous mettrons 1h10 pour faire les 5 kilomètres.

J+1, On range les vélos, faisons les valises, je laisse un message sur le forum, pendant ce temps Cédric et Vincent vont au ranking pour les slots d’Hawaï, Cédric revient avec le sien, Vincent le loupe pour 1 place. Photos de groupe avec maillot de finisher, casquette et médaille, encore un souvenir, et il est temps de partir vers l'aéroport.

En conclusion, des souvenirs plein la tête et les yeux, une organisation énorme et sans faille (ils avaient même bloqué une voie ferrée), une super expérience, chaque course nous apporte des plus sur nous-même et comment nous comporter.
Merci à tous pour les nombreux encouragements, à nos coachs, à Joël pour ses conseils en natation, et à Cédric pour nous avoir entraîné dans cette « chaude » aventure...

 


Autre news:
01/10/2017 : La coupe de France des Clubs à l'Aiguillon sur Mer
27/09/2017 : Les kids ouvent la saison par un podium !
25/09/2017 : la finale duathlon D3 à Noyon : l'équipe du VMT monte en D2
21/09/2017 : Triathlon de Vernon L par équipe en CML
17/09/2017 : L’EVERGREEN : la course de l’extrême et Week-End gastronomique
31/08/2017 : IRONMAN de Vichy : le récit de Thibault
29/08/2017 : IM et Half de Vichy : le récit de Gaétan
01/08/2017 : L'Iroman de Nice : le CR d'Emilien
23/07/2017 : La 1/2 Finale Championnats de France des clubs D3
21/07/2017 : L'étape du Tour 2017 de Stéphane – Briançon / Col de l’Izoard


» Consulter les archives

RSS