Bienvenue sur le site du Vallée Montmorency Triathlon

08/03/2010

Semi de Paris 2010 : 12 VMT sur les pavés parisiens

posté à 11h48 dans "Résultats"

Merci à Loïc pour ce récit de course :

Avait lieu hier la 18ème édition du Semi Marathon de Paris : plus de 27 000 personnes s’étaient inscrites avant 2010 afin de pouvoir prendre le départ au château de Vincennes. Parmi ces 27 000 participants, 12 triathlètes du VMT étaient présents pour hisser haut les couleurs du club : Jérôme Moyse, Jérôme Martimort, Jérôme Durand, Konrad Renard, William Corbassière, Peter Van Wermeskerken, Mickaël L’hommelet, Cyrille Duchemin, Yannick Grall, Camilo Palma Pena, Guénola Tournellec et moi-même (Loïc Dumusoy).

Comme chaque année, plusieurs sas sont mis en place en fonction des objectifs de chacun afin d’échelonner le départ et ceci permet normalement de partir avec des compétiteurs de même niveau.

Il fallait être motivé et bien couvert pour affronter le froid glacial de ce dimanche de mars. Un vent de nord est soufflait sur l’esplanade du château et les sas se sont vite remplis afin que les concurrents se protègent entre eux.

10h départ et c’est parti pour 21,1 km dans les rues de la capitale avec un passage devant l’Hôtel de Ville et une arrivée dans le bois de Vincennes. Les 1ers km sont rapides : ça descend légèrement et on a le vent dans le dos. Jérôme Moyse part très vite (moins de 4 mn au kilo) suivi de Camilo qui s’enflamme. Je rejoins Camilo au 2ème km et on passe en 20’46 au 5ème km : il y a une p’tit compét entre nous (merci les copains pour la pression !).

Arrivés au 7ème km, Jérôme Durand (parti dans le sas des 1h40) nous rattrape, discute 2-3 mn et nous lâche. On ne le reverra qu’après l’arrivée. Mes jambes sont lourdes, Camilo est serein, je sens que ça va être dur.

Sur le chemin du retour, après avoir passé le périphérique (13ème km), j’accélère un peu jusqu’au 17ème où j’ai 2 pointes de côté et je suis obligé de ralentir. J’avais espéré un temps que l’outsider craque mais il est toujours là et bien là puisqu’au 18ème il accélère : je ne peux rien faire (arrghhhhh). Il me prend 40-50 m. Je me dis que je l’aurai à la régulière mais il avance vite et maintient l’écart. Et qu’est ce que c’est dur de reprendre 50 m à quelqu’un quand on est mort !!!!! Finalement je remonte pour arriver à 20 m de lui mais il ne le sait pas. Il ne pensait pas que je ne reviendrai c’est pourquoi il ne se retourne pas dans le dernier virage et ne sait toujours pas que je suis à quelques foulées de lui. Je vois la ligne d’arrivée au loin, je sprinte pour le rattraper et j’arrive à sa hauteur. Il est surpris et me dit : « allez vient on sprinte » : j’ai beau accélérer, je ne peux plus le suivre sur le sprint final des 10 derniers mètres…
Il franchit la ligne 2-3 secondes devant moi, il est plus fort !

Arriveront derrière dans l’ordre Mickaël L’hommelet, Jérôme Martimort, Guéno en 1h41 puis les autres copains.

A noter une très mauvaise arrivée pour beaucoup de concurrents : l’organisation a changé la fin du parcours pour que l’arrivée soit plus confortable pour les concurrents : il s’est produit l’effet inverse puisque les compétiteurs arrivants autour des 1h50 ont mis du temps à franchir la ligne d’arrivée pour cause de bouchons. En effet, le ravitaillement d’arrivée et l’enlèvement des puces était trop proche de la ligne d’arrivée d’où une certaine cohue et l’obligation pour certains de franchir la ligne en marchant : un scandale pour une organisation de ce type.
Par ailleurs, certains concurrents (comme Konrad) n’ont pas leur classement alors qu’ils ont souffert dans le froid et le vent.
A noter les excuses de l’organisation que vous pouvez lire ici

Sur les 27000 inscrits, 22600 ont pris le départ et 22030 sont arrivés à bon port (selon les chiffres du site). Voici les temps des triathlètes du VMT (à part le 1er évidemment) :

1er : KIPROP Wilson en 1h01’26 : RAS !
541 : MOYSE Jérôme : 1h25’08 : bravo Jérôme : 4 au kilo sur un semi, chapeau !!! Mais un morceau de dent en moins…
856 : DURAND Jérôme : 1h27’38 : beau chrono pour quelqu’un de malade !
1018 : PALMA PENA Camilo : 1h29’01 : alors ça fait quoi de voir ton nom devant moi ?
1026 : DUMUSOY Loïc : 1h29’01 : on a le même temps car il a du partir 2-3 secondes avant moi dans le sas mais ça se joue au centième de seconde donc il finit 8 places devant moi.
3133 : L’HOMMELET Mickaël : 1h35’32, bravo
3878 : MARTIMORT Jérôme : 1h36’53 : objectif des 1h40 largement atteint, bravo mec !
3931 : TOURNELLEC Guénola : 1h41’00 : c’est obligation d’aller aux France avec des résultats comme ça ! si si !!
8013 : VAN VERMESKERKEN Peter : 1h49’42 : juste sous la barre des 1h50 !
8609 : CORBASSIERE William : 1h50’28 : l’objectif des 1h40 n’est pas atteint (manque d’entrainement + p’tite blessure pendant la course)
8557 : GRAAL Yannick : 1h52’11 suivi de RENARD Konrad qui n’a pas son classement mais fait 1h52.
11800 : DUCHEMIN Cyrille : 1h56’03. Allez objectif Nice !!!!

Bravo à tous, il fallait être courageux pour courir dimanche.
RDV dimanche à Soisy pour les bénévoles.

 


Autre news:
01/10/2017 : La coupe de France des Clubs à l'Aiguillon sur Mer
27/09/2017 : Les kids ouvent la saison par un podium !
25/09/2017 : la finale duathlon D3 à Noyon : l'équipe du VMT monte en D2
21/09/2017 : Triathlon de Vernon L par équipe en CML
17/09/2017 : L’EVERGREEN : la course de l’extrême et Week-End gastronomique
31/08/2017 : IRONMAN de Vichy : le récit de Thibault
29/08/2017 : IM et Half de Vichy : le récit de Gaétan
01/08/2017 : L'Iroman de Nice : le CR d'Emilien
23/07/2017 : La 1/2 Finale Championnats de France des clubs D3
21/07/2017 : L'étape du Tour 2017 de Stéphane – Briançon / Col de l’Izoard


» Consulter les archives

RSS